Les 7 pêchés capitaux réactualisés par les 14 maladies.  Le Pape François 1er
Voir les dates des ateliers dans notre AGENDA

LE VISAGE LUGUBRE
Cette maladie du visage lugubre est celle des personnes bourrues et revêches qui estiment que pour être sérieux, il faut porter le masque de la mélancolie, de la sévérité et traiter les autres avec rigidité, dureté et arrogance.
A regrouper la maladie de la pétrification, mentale et spirituelle.  Ceux qui en sont atteints possèdent un cœur de pierre et une nuque raide.

Remèdes :
Il est dangereux de perdre cette sensibilité humaine qui permet de pleurer avec ceux qui pleurent et de se réjouir avec ceux qui se réjouissent!
C’est la maladie de ceux qui perdent!
Penser négativement.  Certains passent leur temps à se plaindre de  tout et de tout le monde tandis que d’autres, plus optimistes voient toujours le verre à moitié plein.
Remède : Se concentrer sur le positif permet de sentir plus heureux.

Garder du ressentiment
La seule chose que l’on gagne avec le ressentiment est l’augmentation de sa propre tristesse.
Remède: apprenez à lâcher prise, spécialement pour les choses que vous ne pouvez pas changer et qui appartiennent au passé.

L’importance de l’optimisme, quelques pensées :
« La faculté de savoir discerner le bon côté de chaque chose est une qualité rare et exquise. »
« Le monde appartient aux optimistes car seuls ils savent en jouir. »
« L’optimiste est un être bien accordé vibrant harmonieusement avec tout ce qui l’entoure. »
« L’optimisme renouvelle constamment la vie et la rend plus intense. »
« L’optimiste radie le réconfort et suggère des pensées gaies et heureuses. »

Cultivez votre paix intérieure.

L’ENNUI – L’HUMBLE ET ENNUYEUX PETIT QUOTIDIEN
Le désir :  L’homme que n’anime aucun désir ardent est un membre passif de la société.
« Le désir est le chemin de la possibilité. »
« Le désir est notre impulsion de vie. »
Tout le monde peut  désirer mais seuls les vaillants peuvent vouloir jusqu’à réalisation.

Si tu désires quelque chose, tu peux l’obtenir mais tu dois au préalable savoir ce que tu désires ensuite tu dois  établir un plan pour y parvenir puis mettre  ce CE PLAN en œuvre et le POURSUIVRE pour suivre et tu réussiras selon les  efforts investis. Le curieux est celui qui se révolte contre l’ennui.
« Les chaînes de l’habitude sont en général trop peu solides pour être senties jusqu’à ce qu’elles deviennent trop fortes pour être brisées. »  Samuel Johnson
L’ennui est une panne de curiosité, un manque d’intérêt. L’ennui crée la fatigue psychologique

Remèdes
« Quand vous vous levez le matin, dites merci pour la lumière du jour, pour votre vie et votre force.   Dites merci pour votre nourriture et pour la joie d’être en vie.  Si vous ne voyez pas de raison de dire merci, la faute se  trouve en  vous. »
« A quoi  bon pousser une brouette pleine de pierres alors que l’on sait les laisser au bord du chemin. »
« Dans la vie, il y a toujours deux portes.  Sur la première est inscrit ‘Sécurité’.  Sur la seconde est inscrit ‘Liberté’.  Si tu choisis la première… tu perds les deux. »
« Pour guérir, il faut trois conditions : la conscience, l’action et la persévérance. » Carl Gustave  Jung
« Oh mon âme garde toi de t’endormir, la seule source du savoir est l’expérience »           Albert Einstein
« Modifiez vos habitudes pour y mettre un peu de nouveautés afin que la curiosité revienne.  Prenez vous en main. »
« Retenez avec ténacité l’idéal de ce que vous voulez devenir.  Soyez le créateur de votre vie, vous pouvez réussir et atteindre le succès. Ceux qui réussissent dans ce monde sont ceux qui agissent et recherchent les circonstances de leur réussite.  Et s’ils ne peuvent pas les trouver, ils les créent. »   Georges Bernard Shaw

L’Etre humain vit bien au delà de ses limites.
Il possède des pouvoirs de  toutes sortes dont il ne tiré TIRE UN E ET PAS UN é   généralement aucun parti.
William James, célèbre psychologue

LA JALOUSIE ET SA SOEUR L’ENVIE
Elles sont aussi déprimantes et funestes que la peur
Elles dépendent en pure perte, une grande somme d’énergie
Elles s’opposent au développement de votre force de volonté et à l’élan de vos pensées.

Elles peuvent gâter votre vie et vous aigrir le caractère et une des formes les lus vaines, les plus malfaisantes de l’égoïsme.

Remède :
« La décroissance personnelle du petit moi. »
« Les gens heureux ne se comparent pas avec les autres parce qu’ils se satisfont de ce qu’ils ont et ils prennent du plaisir à célébrer les réussites de leurs amis.

LE MENSONGE
Nous allons travailler sur la base du conte de fées Pinocchio (dans notre site les contes). En toute honnêteté, l’un envers l’autre, nous pointerons du doigt la danse du mensonge et de la vérité au cœur de chaque participant en mesurant la véracité avec les diapasons. Pour aller plus loin : lecture attentive des citations ci-dessous et être dans notre ressenti.

« Et aussi longtemps que vous ne l’avez pas ce « MEURS ET DEVIENS ! » vous demeurez un invité mal à l’aise sur la terre Sombre. » Goethe

« C’est notre destin de vivre d’une manière absurde, faute d’avoir jamais connu un moi qui nous soit vraiment propre. » Gaetano Benedetti

Arno Gruen dénonce la trahison du moi qui provoque la chute d’individus et de groupe tout entier « à moins d’avoir eu la chance de nous révolter » nous dit l’auteur.

« Dans le monde occidental tout au moins nous nous n’acquérons pas notre véritable moi. Nous n’apprenons pas à devenir nous -mêmes mais un mélange du « moi « d’autres gens, des « moi » faux et inauthentiques.
Ainsi déformés, nous traversons la vie en essayant de jouer le rôle qu’on attend de nous. C’est le blocage de l’autonomie dans le processus de socialisation. C’est L’empathie et l’amour qui rendent possible le déploiement du véritable moi. La trahison de soi, véritable cri d’alarme, dit le courage et la lucidité nécessaires pour nous libérer des peurs qui nous ont portés à trouver le divin en dehors de notre propre moi. Pour exister vraiment, il faut mourir à soi-même, à son faux self, accéder à l’amour et à l’empathie, accepter de mourir à soi-même. »

Pour aller encore plus loin LIRE :
• Psychologie du Menteur de Claudine Biland, Editions Odile Jacob
• La Trahison du MOI d’Arno Gruen, Collection Robert Laffont

L’EGO 
C’est une entrave à notre développement personnel, spirituel : c’est la représentation fausse qu’un individu se ferait de lui-même et qui ferait écran à sa vraie nature. Quelle est notre vraie nature ? Quelles constructions, quelles armures devons-nous briser ? Comment révéler notre vraie nature, à quoi peut-on se raccrocher quand le monde s’effondre, s’embrase, subit la course effrénée à l’argent et au pouvoir ? Comment concrétiser notre vrai MOI pour ainsi être prêt à basculer de l’autre côté, dans le Nouveau Monde ?

« L’orgueil n’est que source de souffrance parce que le petit moi ne reçoit jamais assez de reconnaissance pour être repu. »

Remède : Ne permets pas que je me fasse trop de souci pour cette chose encombrante que j’appelle « moi »

L’ARGENT
Souffre de celle-ci l’apôtre qui cherche à combler un vide existentiel dans son cœur en accumulant les biens matériels. En réalité, nous ne pourrons emporter avec nous rien de matériel parce que « le linceul n’a pas de poche » « Tu dis » : je suis riche, je me suis enrichi, je ne manque de rien… et tu ne sais pas que tu es malheureux, pitoyable, pauvre, aveugle, et nu !! L’accumulation ne fait que nous alourdir et ralentir inexorablement notre chemin !
Eclairage du docteur Gérard Quéniot avec le concours du docteur Pierre Tondelier

« Le jour de ta mort, ton coffre-fort ne suit pas ton cercueil »

Remède : 

LA « PÉTRIFICATION »MENTALE ET SPIRITUELLE.
La maladie de ceux qui perdent. Ceux qui en sont atteints possèdent un cœur de pierre et une « nuque raide » (Ac 7, 51-60).

Il est dangereux de perdre cette sensibilité humaine qui permet de pleurer avec ceux qui pleurent et de se réjouir avec ceux qui se réjouissent ! C’est la maladie de ceux qui perdent « les dispositions » de Jésus (cf. Ph 2, 5-11).

Remède : Faire ce que vous aimez. Cultivez votre paix intérieure.